60 para-juristes et animateurs fonciers formés sur les Directives volontaires

Deux ateliers de renforcement des capacités de quelque 60 para-juristes et animateurs fonciers sur les Directives volontaires ont eu lieu à Kaolack et à Thiès respectivement du 18 au 20 janvier et du 21 au 23 février 2017. Les Directives volontaires visent à améliorer la gouvernance des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le but ultime de garantir la sécurité alimentaire pour tous. Ces directives ont été adoptées en 2012 par les 133 pays membres du Comité de la sécurité alimentaire, dont le Sénégal.

Ces ateliers ont été organisés par l'Association des juristes sénégalaises, en partenariat avec le Comité de pilotage sur les Directives volontaires (COPIL DV), présidé par le ministère de l'Agriculture et de l'équipement rural et composé du CNCR et plusieurs acteurs étatiques et non étatiques (ministère de l'Élevage, l'ISRA, le CONGAD, l’IPAR, ENDA PRONAT, IED Afrique, d'ActionAid, etc.). Ils avaient pour objectifs de consolider et d'accompagner les acquis obtenus au Sénégal en matière de dissémination et d’opérationnalisation des Directives volontaires, surtout au niveau local.

Ces ateliers ont contribué à une réelle prise de conscience des enjeux alimentaires, économiques et environnementaux d'une gouvernance foncière inclusive par les participants qui sont venus des régions du Sénégal. Une invitation au Comité de pilotage a été lancée par les participants pour que la communication sur les directives volontaires soit renforcée au niveau local.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top