De bonnes avancées pour le projet de Centre incubateur de développement de métiers avicoles

Le projet de mise en place du Centre incubateur de développement de métiers avicoles, financé par le Programme québécois de développement international (PQDI), suit bien son chemin. Après la réalisation de la première phase qui avait mené à la formation de 100 personnes aux métiers avicoles et au financement de 20 projets de 34 bénéficiaires, la seconde phase consiste en la conception, par de jeunes entrepreneurs, de 30 nouveaux projets et la mise en place d’un programme de mentorat et d’appui-conseil.

 

Le CNCR a bénéficié pour une période de 3 mois de l'appui de 2 stagiaires canadiens de l'organisation CECI - Centre d’Etudes et de Coopération Internationale qui ont accompagné les jeunes entrepreneurs dans la réalisation des plans d’affaires. Une tournée de visites de terrain dans les régions de Dakar, Diourbel, Louga, Thiès et St Louis sur des fermes a également été réalisée pour identifier les besoins des jeunes entrepreneurs en matière de mentorat et de conseil. La mise en place de mentorat est confiée à la Fédération Acteurs de la Filière Avicole (FAFA) et celui de l’appui conseil à l’École Nationale Supérieure Agricole (ENSA).

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top