GRAND SUCCES DE LA 1ere EDITION AU SENEGAL DU FESTIVAL ALIMENTERRE ORGANISE PAR LE CNCR EN PARTENARIAT AVEC SOS FAIM

Des images et des mots pour relever les défis alimentaires mondiaux. C’est le slogan de la 1ere édition au Sénégal du festival alimenterre que le CNCR a organisé du 02 au 07 avril à Dakar au Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES) dans le cadre de la Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources Animales (FIARA). Ce grand évènement qui est présenté comme l’une des innovations majeures de cette foire, est initié au Sénégal par le CNCR en partenariat avec SOS FAIM et Wallonie Bruxelles. L’objectif était de « contribuer au développement d’une citoyenneté engagée dans la promotion d’un système agroalimentaire plus juste et plus durable s’appuyant sur les agriculteurs familiaux en vue de réaliser la souveraineté alimentaire et de réduire la pauvreté en milieu rural ».

Lors de ce festival, des films qui relatent les défis auxquels les agriculteurs sont actuellement confrontés notamment l’accaparement des terres, la problématique des semences certifiées, les changements climatiques ont été sélectionnés et projetés. Il s’agit de « Merci pour la pluie » ; « Les ânes morts ne craignent pas les hyènes » ; « Semences : une histoire méconnue » et enfin «Vivre dignement de sa terre ».  C’est d’ailleurs ce dernier film produit par ENDA PRONAT sur l’agroécologie qui a remporté le prix pour les films. Ce film présente un circuit production et de commercialisation des produits agricoles sains et durables  au Sénégal et fait aussi la démonstration qu’il peut bel et bien exister une entreprise rurale compétitive et économiquement stable.

Sur le volet prestations culturelles et artistiques, le public a eu droit à des théâtres Forum, des chants et des danses des différentes ethnies du Sénégal à savoir les Al pulaar, les lébous, les Sérères et les Diolas.  

Par ailleurs, pour ce qui est du volet scientifique, les participants ont à l’occasion des panels échangé sur des thèmes d’actualité qui interpellent au quotidien le monde rural comme le foncier et accaparement des terres ; Impact du changement climatique sur l’agriculture et la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; Agriculture bio – Impacts sur les ressources naturelles et sur la santé. Différents acteurs institutionnels, de la société civile et des organisations paysannes ont pris part à ces réflexions.

Cet évènement a été clôturé par un concours d'arts culinaires dont, Mme Rokiatou CISSE, d’une plateforme Mali, membre du Réseau des Organisations Paysannes et Producteurs Agricoles d’Afrique de l’Ouest (ROPPA) a remporté le prix avec son plat dénommé ‘’ Djouka’’ (fonio arachides). La deuxième est Mme Fatou DIOP de FENAGIE pêche avec son plat dénommé ‘’ Riz au poisson séché et fumé’ et la troisième est Madame Khadidjiatou NAM de la Fédération des Acteurs de la Filière Avicole (FAFA) avec son plat dénommé ‘’ Fonio Poulet’’.

Le Festival Alimenterre a été une grande occasion de  faire découvrir aux citoyens les cultures paysannes. Il a également été une opportunité de consolidation du partenariat entre les promoteurs de l’Agriculture Familiale et les protecteurs du patrimoine culturel du Sénégal. Le CNCR a donné rendez-vous au public à la seconde édition qui aura lieu en 2019 et dont le CNCR est dans une dynamique de décentraliser afin de permettre une meilleure participation des acteurs locaux.  

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top