GRANDE MARCHE DES FEMMES RURALES DE FATICK POUR L'ACCÈS AU FONCIER ET LA LUTTE CONTRE LA MALADIE DE NEWCASTLE

Le 06 janvier 2018, les femmes productrices de la région de Fatick se sont fortement manifestées à l’occasion de la journée de mobilisation et d’installation du comité de pilotage du programme SOLIDAGRO "Luttons ensemble pour les droits de tous à l’alimentation au Sénégal 2017-2021" dont le CNCR assure le volet plaidoyer pour l’accès des femmes et des jeunes au foncier. Cette grande mobilisation s’est faite en présence des leaders et responsables du CNCR, de SOLIDAGRO, de l’ONG FEE et l’Eglise Luthérienne du Sénégal et des représentants des élus locaux et des services de l’Etat de la Région.

A cette occasion, elles ont échangé sur la problématique de l’accès des femmes à la terre et aux ressources productives mais aussi sur les conséquences graves de la maladie de Newcastle sur le développement des exploitations familiales, l’autonomisation  des femmes et la sécurité alimentaire de notre pays.

Ces braves femmes de Fatick ont également rappelé la place prépondérante qu’elles occupent dans l’agriculture, la pêche et l’élevage en constituant 68% de la force de travail en milieu agricole et produisant plus de 60% de la production agricole, 80% de la production vivrière et la quasi-totalité de la transformation artisanale des produits agricoles.

 Autant de raisons qui les poussent à considérer la terre comme principale source de vie, de survie et de richesse des communautés locales car étant leur premier facteur de production. Elles regrettent ainsi l’accès difficile des femmes productrices au foncier et aux ressources productives en général mais aussi les ravages de la maladie de la Newcastle dans la volaille, une des sources principales de leurs revenus.

Dans un Mémorandum qu’elles ont lu et déposé auprès du Gouverneur de la région, les femmes rurales reconnaissent les efforts de l’Etat du Sénégal et des partenaires techniques et financiers mais aussi des associations et ONG à différents niveaux en vue de promouvoir l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes. Néanmoins, elles recommandent vivement aux décideurs politiques et à tous les acteurs de renforcer les efforts pour une égalité de chances dans l’accès des femmes à la terre et aux autres ressources productives. Par ailleurs, elles ont sollicité un accès et un contrôle par les femmes rurales des moyens techniques, technologiques et financiers pour une mise en valeur conséquente des terres attribuées et des ressources productives de manière générale et une participation effective, significative et efficace des femmes aux instances décisionnelles locales et au sein des Organisations paysannes.

Pour matérialiser toutes leurs ambitions, les femmes rurales de Fatick et leurs partenaires notamment le CNCR, SOLIDAGRO, l’ONG FEE, l’Eglise Luthérienne du Sénégal et le service de l’élevage, Enda pronat, SOS FAIM (PDIF) et SOS Villages d’Enfants Sénégal se sont engagés à accompagner l’Etat dans la promotion de l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes en milieu rural. A cet effet, elles comptent se mobiliser pour contribuer d’ici à 2021, à l’amélioration des conditions de vie des femmes rurales sur le plan social et économique.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top