INSTALLATION DES COMMISSIONS ENVIRONNEMENT ELARGIES (CEVE) DANS LES 11 COMMUNES DE MEDINA YORO FOULAH (REGION DE KOLDA)

Du 16 au 23 janvier 2019, le CNCR a procédé à l'installation des Commissions Environnement Elargies (CEVE) dans les 11 Communes de Médina Yoro Foulah (Région de Kolda).

Ces CEVE qui sont composées de différentes catégories d'acteurs qui interviennent dans la Forêt (exploitants forestiers, apiculteurs, agriculteurs, éleveurs, Chefs de villages, enseignants, élèves etc.) seront les bras techniques des conseils municipaux dans tous les aspects liés à la préservation des Forêts et de l’Environnement. Par ailleurs, les CEVE sont désormais les portes d’entrée du CNCR et du GRET dans la mise en œuvre de leur projet COMMUN « Citoyens et organisations locales mobilisés pour un meilleur usage des Ressources Naturelles » dans les 11 Communes de Médina Yoro Foulah. Parmi les missions des CEVE, on peut citer : Sensibilisation et Formation ; Reboisements et Pépinières ; Surveillance forestière et Lutte contre les feux de brousse ; Suivi des recettes forestières ; Bonne gestion du parcours du bétail en favorisant l'élaboration d'outils de gestion concertée etc.

La mise en place de ces Commissions Environnement élargies est justifiée par le fait que la Gouvernance forestière est aujourd’hui prise en charge par les Collectivités territoriales suite aux différentes réformes de décentralisation enclenchées depuis 1996. Mais pour être effective, cette orientation politique requiert la participation et l’engagement des citoyens. Or, on constate une absence de participation et d’engagement des citoyens et une catégorie d’acteurs qui ont un intérêt prépondérant sur la forêt ; une méconnaissance par la plupart des acteurs des textes législatifs et réglementaires sur les Forêts ; l’inexistence d’un cadre de concertation entre les Collectivités Territoriales ; l’absence de définition d’un mandat clair et d’un plan d’action communal ; l’insuffisance ou l’absence de budget alloué aux Commissions environnement  et enfin l’inexistence ou l’insuffisance d’outils de gestion concertée et durables des ressources forestières.

 C’est au regard de ces différentes contraintes qui ont été révélées par un diagnostic fait par le CNCR et le GRET dans le Département de Médina Yoro Foulah, que ces deux organisations ont adopté après consultation des autorités et populations locales une nouvelle démarche qui a consisté à la mise en place de Commissions Environnement Elargies (CEVE) placées chacune sous l’autorité du Maire de la municipalité concernée. La CEVE soumet son plan d’action annuel au Conseil municipal pour validation et a l’obligation de lui présenter un rapport narratif et financier à la fin de l’année. La présence des autorités administratives (préfets, sous-préfets) et services techniques (eaux et forêts, agriculture et élevage) à ces rencontres est souhaitée.

Pour rappel, le projet COMMUN est mis en œuvre par le CNCR et le GRET avec l’appui de l’Union Européenne. Il a pour objectifs : Renforcer  l'engagement des communautés et organisations locales dans l'élaboration de Stratégies de protection et dans la Gouvernance des Forêts ; Promouvoir  des  alternatives à l'exploitation forestière par la promotion et l'accompagnement  d'activités économiques et le soutien à des initiatives locales ; Développer des actions de communication sociale et de plaidoyer auprès des décideurs pour une meilleure gouvernance des Forêts au niveau local.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top