La société civile et les organisations paysannes valident leurs propositions sur la formulation du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN)

Le 11 Décembre dernier, le GDSP a tenu un atelier de validation de ses propositions. Cet atelier est l’avant dernière étape du processus de construction des propositions des OP et de la Société Civile dans le cadre de l’élaboration du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN 2018-2022). L’objectif était sur la base des propositions émises lors des consultations locales, de partager la synthèse de ces propositions avec les membres du GDSP en vue de les valider.

De telles propositions sont articulées autour de 4 programmes à savoir :

  1. Programme d’Appui et Accompagnement du GDSP dans la socialisation, le suivi, l’animation du dialogue politique autour de la mise en œuvre du PNIASAN et des politiques publiques
  2. Programme d’accroissement et de préservation des bases productives des systèmes de production agro sylvo-pastorale et halieutiques
  3. Programme de promotion d’une gouvernance inclusive pour une gestion durable des ressources foncières, pastorales et halieutiques
  4. Le Programme de développement de système alimentaire basé sur la promotion des produits locaux.

L’atelier a regroupé tous les membres du GDSP venant des différentes régions ainsi que les partenaires qui l’accompagnent notamment Afica Lead, le Projet d’Appui aux politiques Agricoles (PAPA). Dans son mot d’ouverture, le Secrétaire Général du CNCR, Monsieur Ahmadou Moukhtar Mbodj a rappelé que le GDSP a entrepris de se mobiliser à travers le plaidoyer pour des investissements qui améliorent durablement les capacités des Exploitations Familiales, fortes de tous ses acteurs, à nourrir le Sénégal et à contribuer à la création d'emplois et de richesses aux différents niveaux et dont la gouvernance est inclusive, transparente et équitable. Il a par ailleurs précisé que le plaidoyer préconisé par le GDSP n’est ni un mur de lamentations sur le sort des exploitations familiales, ni une tribune contre les autres formes d’agriculture. Ce plaidoyer s’appuie plutôt sur une réflexion stratégique articulée autour de questions centrales dont l’impact des réponses apportera des solutions à cette problématique qu’est l’investissement agricole.

Après cette validation en interne, le GDSP compte finaliser ses propositions dans un document qui sera partagé avec les autres parties prenantes à savoir les Ministères, les partenaires techniques et financiers et les médias. 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 14oct. 2016

    FORUM NATIONAL DES OP ET OSC SUR LA REFORME FONCIERE AU SENEGAL AU GRAND THEATRE

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués de

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués des organisations paysannes et de la société civile sera une occasion pour restituer à la base du CNCR et de ses partenaires du CRAFS le travail effectué dans le cadre du processus de réforme foncière et le contenu du document de politique foncière afin de recueillir les avis.

Actualités

Scroll To Top