LE CNCR APPUI 2 PLATEFORMES MEMBRES DU ROPPA A METTRE EN PLACE ET A ANIMER UN DISPOSITIF DE SUIVI DES EXPLOITATIONS FAMILIALES

Sur demande des plateformes de la FUN/Libéria et de la QNCOCPA/Guinée Bissau, le CNCR a animé deux ateliers de renforcement des capacités pour mettre en place un dispositif de suivi des exploitations familiales. Ces ateliers se sont déroulés respectivement en Guinée Bissau du 29 janvier au 02 février 2018 et au Libéria (du 28 février au 07 mars 2018).

La demande a été exprimée suite à l’analyse des apports de ces plateformes dans le cadre du processus de production du rapport du ROPPA sur les exploitations familiales qui a mis en évidence les forces et les faiblesses des dispositifs et pratiques de suivi des EF.

C’est ainsi qu’avec l’appui du ROPPA à travers un projet de renforcement des capacités soutenu par la FAO, la plateforme FUN du Libéria et celle de la Guinée Bissau (QNCOCPA) ont souhaité être accompagnées par le CNCR pour construire progressivement et animer un dispositif de suivi des EF permettant la construction de plaidoyer, l’amélioration des services des OP et l’alimentation de l’Observatoire des EF ;

Cet observatoire demeure parmi les leviers les plus importants du ROPPA car permettant de mieux comprendre les conditions, comportements et stratégies des exploitations familiales Ouest africaines, afin de mieux accompagner leurs transformations.

Ces ateliers qui s’inscrivent dans la logique de cohérence des interventions du ROPPA ont été conduits et animés par le CNCR selon les principes et orientations pédagogiques de l’Université paysanne. Deux types de résultats ont été obtenus :

Premièrement sur le plan technique, les plateformes de la Guinée et du Libéria ont mis en place un comité de suivi des EF pour avoir échangé sur les enjeux et défis du suivi des EF et de l’outil de collecte qui est le bilan simplifié et aussi identifié des actions clés du processus à travers une feuille de route.

Deuxièmement sur le plan pédagogique, les appuis techniques, les élus en charge du processus ont désormais la capacité d’expliquer la logique du bilan simplifié et de ce que l’on peut en dégager comme informations utiles et stratégiques pour l’action et la prise de décisions.

Ainsi les élus et appuis techniques ont l’habilité nécessaires pour administrer l’outil de collecte et analyser les informations utiles et stratégiques pour l’action.

Nous rappelons que ces ateliers constituent une première étape du processus de mise en place et doivent se poursuivre par un accompagnement à travers la pratique en réseau et une autoévaluation pour évaluer et tirer les enseignements.

Les ateliers ont été tenus respectivement dans des périodes de 5 à 6 Jours en Guinée et en Libéria et ont regroupé une vingtaine de personnes pour chaque atelier dont le responsable du ROPPA en charge de l’Université, de deux appuis techniques du CNCR et d’un leader du CNCR.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top