Le CNCR et l'ASPRODEB en retraite pour réfléchir aux enjeux d'actualité pour le mouvement paysan sénégalais

Des techniciens et leaders du CNCR et de l'ASPRODEB se sont retrouvés du 14 au 16 février dernier à Saly pour réfléchir de façon commune aux enjeux et défis qui se posent actuellement au mouvement paysan sénégalais.

 Cette retraite aura été l'occasion de travailler sur la planification stratégique 2017/2021 du CNCR à laquelle s'arrimera celle de l'ASPRODEB. Les participants ont également réfléchi au processus de mise en place du Système national d'accompagnement et d'appui de proximité aux exploitations familiales établi par le ministère de l'Agriculture et de l'équipement rural. La mise sur pied de l'initiative d'auto-évaluation du programme riz, en partenariat avec le Comité interprofessionnel riz au Sénégal, également été discuté. Ce processus d'autoévaluation aura pour objectif d'évaluer les rôles et responsabilités de chaque acteur de la filière riz afin d'en améliorer son efficacité.

Le bilan de l'initiative de commercialisation de l'arachide de l'ASPRODEB, en collaboration avec la Compagnie d'exploitation des oléagineux Copeol, a permis de relever les résultats importants enregistrés, mais de recenser également les difficultés à surmonter en vue de la prochaine campagne. Finalement, il a été décidé lors de cet évènement que le CNCR animerait des débats dans le cadre des élections législatives afin que la question du développement agricole et rural soit au cœur de la campagne. 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top