LE CNCR PARTAGE SA STRATEGIE PAYSANNE D’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE LORS D’UN SEMINAIRE INTERNATIONAL AU BENIN

Cotonou (Bénin) du 22 au 24 mai, le CNCR a participé au séminaire international sur "les changements climatiques : perceptions paysannes: stratégies d'adaptation". Cette rencontre était organisée dans le cadre du projet d’appui à la structuration d’une agriculture familiale rentable, équitable et durable (PASAFRED) mis en œuvre par la Plateforme Nationale des Organisations Paysannes et Producteurs Agricoles (PNOPPA-Bénin) en partenariat avec l'ONG canadienne l’Union des Producteurs Agricoles pour le Développement International (UPA DI).

Ce premier séminaire international visait globalement à analyser la problématique des changements climatiques de façon contemporaine et prospective dans un contexte d’agriculture familiale, plus spécifiquement en présentant les causes et les enjeux globaux liés aux changements climatiques ; identifier les perceptions des changements climatiques tels que vécus par les producteurs ; explorer les possibles arrimages de la science, des politiques et des pratiques endogènes au bénéfice des Organisations Paysannes et des producteurs. Cette rencontre a été également une occasion d’identifier des approches pour une meilleure collaboration entre les acteurs, notamment les OP et les institutions de recherche, autour de la problématique des changements climatiques ; et d’identifier et partager les mécanismes de financement favorisant la mise en œuvre de pratiques de résilience aux changements climatiques. Elle a également permis de présenter un outil de réduction de risques climatiques (CEDRIG).

Le CNCR a été conviée à ce séminaire pour faire une communication sur les stratégies d'adaptation aux Changements Climatiques développées par ses organisations membres dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Le CNCR a ainsi partagé les différentes stratégies initiées et mises en œuvre par l’Union des Groupements Paysans de Mékhé (UGPM) notamment l’agroforesterie ; les haies vives de protection et association de culture ; l’intégration agriculture/élevage ; l’amélioration de la productivité du mil à travers la technologie de la fumure des petits ruminants (FPR), la mise en place de greniers de prévoyance soudure ; la méthanisation de la bouse de vache. Le CNCR a en outre partagé les expériences développées par la Fédération Nationale pour l’Agriculture Biologique (FENAB) notamment les Champs agroforestiers, le Micro-irrigation et  l’énergie éolienne ; Champ Ecole Paysans, les aménagements antiérosif, l’éducation environnementale etc. Dans le domaine de l’élevage, le CNCR a partagé l’expérience du Directoire National des Femmes en Elevage (DINFEL) sur ses stratégies liées à l’introduction d’espèces adaptées aux conditions environnementales ; la gestion communautaire des troupeaux ; la mise en place de programmes de reboisement ; le développement des cultures fourragères ; la communication et l’alphabétisation ; l’implication des OP dans la recherche des stratégies d’adaptation au changement climatique. Par ailleurs, le CNCR a partagé les expériences de la Fédération Nationale des GIE de pêche  (FENAGIE PECHE) dans son rôle de veille, d’alerte et de sensibilisation des acteurs et des décideurs pour une prise de conscience à tous les niveaux des enjeux et défis du changement climatique.  

Pour pouvoir bénéficier de telles expériences, la PNOPPA Bénin s’est engagée à envoyer une mission au Sénégal.  Dans le domaine également de l’assurance indicielle, certaines institutions béninoises souhaiteraient bénéficier de l’expérience sénégalaise.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top