LE CNCR RENFORCE SES CAPACITES SUR L’ELABORATION DES POLITIQUES AGRO-SYLVO-PASTORALES

Du 15 au 21 Mai 2018, le CNCR a participé au renforcement des capacités des structures en charge de l’élaboration des politiques agro-sylvo-pastorales pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle qui a eu lieu à la Direction des Analyses, des Prévisions et des Statistiques Agricoles (DAPSA). Cette formation rentre dans le cadre du projet de renforcement de la gouvernance de la sécurité alimentaire et de la nutrition (PROACT), financé par l’Union européenne, mis en œuvre par la FAO en partenariat avec les institutions publiques. Le ProAct accompagne le Gouvernement du Sénégal dans la formulation, le suivi et l’évaluation des politiques et programmes agricoles pour un fort impact sur la sécurité alimentaire et la nutrition des populations sénégalaises.

Le CNCR a été convié à cette formation en raison non seulement de son rôle dans le secteur agricole mais aussi du fait qu’il préside le Groupe de Dialogue Social et Politique (GDSP) crée dans le cadre de l’élaboration et la mise en œuvre du Programme National d’Investissements Agricoles et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) dans lequel le CNCR a fini de réaliser un document de contribution. 

Cette session marque le début d’une série de formations en lien avec le PNIASAN et son objectif était de permettre aux participants d’acquérir des connaissances sur la démarche et les outils de conception d’une politique agricole. De manière spécifique la formation visait à permettre aux participants de maitriser les outils et approches pour s’orienter vers l’identification des problèmes prioritaires et les meilleures interventions publiques ; argumenter le choix des interventions publiques ; préciser clairement les modalités de mise en œuvre des interventions publiques y compris l’identification des principaux instruments de politique publique pour accompagner la mise en œuvre des interventions ciblées ; évaluer l’impact et la conformité de l’ensemble des mesures identifiées.

Dans la méthodologie de cette formation, une démarche pédagogique qui est centrée sur huit étapes a été adoptée par le consultant. Les 8 étapes sont regroupées en 3 grandes phases : la première a trait aux justifications de l’intervention publique qui correspond à une problématisation des orientations stratégiques présentées dans des documents tels que les « schémas directeurs du développement rurale » ou les « plans stratégiques opérationnels ».  La seconde a précisé les modalités de cette intervention et la troisième a évalué l’impact et la conformité de l’ensemble des mesures identifiées aux différents accords et engagements internationaux.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top