Le CNCR valide sa stratégie paysanne de plaidoyer pour la promotion de la consommation des produits locaux

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnel dans le Sahel (P2RS), le CNCR a organisé le 17 novembre à son siège un atelier de partage et de validation de la stratégie paysanne de plaidoyer pour la promotion de la consommation des produits locaux et de formulation d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la stratégie. Cet atelier avait été précédé d’une rencontre de consultation du Collège des femmes du CNCR sur les orientations de la stratégie. Ont participé à cette rencontre, les membres du Collège des femmes du CNCR et les partenaires venant du P2RS et d’autres structures qui œuvrent pour la promotion des produits locaux et le renforcement du pouvoir économique des femmes.

Durant son exposé, le Consultant a montré toute l’importance de la transformation artisanale des produits locaux qui se chiffre à 80 %, comparée à la transformation  industrielle qui est à seulement à moins de 20%.

Les femmes se sont fortement réjouit de ce programme qui selon elles, doit leur permettre de lever certaines contraintes auxquelles elles sont confrontées notamment les problèmes liés à l’emballage, à la pénétration du marché, à la formation et aux financements. Elles se sont également engagées auprès de la Présidente du Collège des femmes du CNCR à accompagner la mise en ouvre effective de ce programme au niveau national. Le représentant du P2RS Ibrahima Sall a quant lui, félicité le CNCR qui a dégagé une très bonne stratégie en confiant ce programme aux femmes ; une option qui pourtant n’était pas prévue dans la Convention.

Le Programme de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans le Sahel (P2RS) est une initiative multinationale et concerne l’ensemble des pays membres du CILSS. Il s’exécutera en quatre projets de cinq ans.

Pour atteindre ses objectifs, le P2RS a noué avec des acteurs clés du secteur agricole au niveau national comme régional et c’est dans ce cadre qu’une Convention est signée entre le ROPPA et le P2RS. Au Sénégal, cette Convention est mise en œuvre par le CNCR pour l’exécution des activités de communication et de promotion de la consommation de produits locaux.

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top