Le GDSP poursuit ses efforts de contribution au PNIASAN

Le Groupe de dialogue social et politique (GDSP), qui regroupe différentes organisations de producteurs et de la société civile et dont la présidence est assurée par le CNCR, poursuit ses efforts de contribution au Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PNIASAN). 4 représentants du GDSP ont en effet participé du 25 au 30 septembre dernier à la retraite d'élaboration du PNIASAN qui avait lieu à Saly. L’objectif général de cette retraite était d’élaborer le document draft du PNIASAN, par la consolidation des résultats et orientations issus de la retraite de cadrage stratégique et sur la base des données disponibles.

Ces représentants ont transmis aux consultants chargés du processus d'élaboration du PNIASAN un document argumenté qui reprend l’intégralité des propositions paysannes. Ils ont particulièrement mis l’accent durant l'atelier sur l’importance de :

  • soutenir les exploitations familiales,
  • sécuriser leur accès aux ressources productives,
  • promouvoir des systèmes de production durable et diversifié (agro écologie),
  • orienter les investissements privés sur le développement de chaines de valeur locale,
  • impliquer le GDSP dans la mise en œuvre et le suivi du PNIASAN.

Le GDSP a réellement le souci que le PNIASAN reflète les besoins des acteurs de la base qui sont les principaux moteurs de l'agriculture et du développement rural. Comme toute négociation, le processus peut parfois être difficile, mais le GDSP garde espoir que ses propositions seront prises en considération dans le programme final. Un atelier de validation national devrait se tenir entre le 15 et le 20 novembre 2017.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 14oct. 2016

    FORUM NATIONAL DES OP ET OSC SUR LA REFORME FONCIERE AU SENEGAL AU GRAND THEATRE

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués de

    Le forum qui réunira près de cinq (500) laeders et délégués des organisations paysannes et de la société civile sera une occasion pour restituer à la base du CNCR et de ses partenaires du CRAFS le travail effectué dans le cadre du processus de réforme foncière et le contenu du document de politique foncière afin de recueillir les avis.

Actualités

Scroll To Top