Le PREGEC conforte le CNCR dans son alerte aux autorités sur un risque d’insécurité alimentaire au nord du Sénégal

Le 13 Novembre, le CNCR avait publié un communiqué de presse pour alerter sur un risque d’insécurité alimentaire au nord du Sénégal. Cette sortie médiatique du CNCR avait été relayée par les organes de presse nationaux et internationaux. Elle faisait suite à un suivi par le CNCR de la campagne agricole 2017-2018 et qui faisait état d’un déficit pluviométrique dans cette zone ayant créé une absence de pâturage due à l'inexistence du tapis herbacé. 

Le dispositif régional de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) réuni à Bamako du 27 au 29 novembre, a publié, à l'issue de ses travaux, un avis sur les résultats préliminaires de la campagne agropastorale. L'avis est intitulé : "Une fin de campagne mitigée dans le Sahel avec en perspective une soudure pastorale précoce et très difficile dans la zone pastorale de la Mauritanie, du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad".  Dans cette déclaration, on peut lire "la situation pastorale est très préoccupante. En raison des mauvaises conditions d'installation de la végétation et des pauses pluviométriques enregistrées, les productions fourragères restent très faibles et quasi inexistantes dans les grandes zones d'élevage en Mauritanie, au Nord Sénégal, au Sahel Burkinabè, à l'extrême nord-est du Tchad, à l'est du Niger et par endroits au Mali. Cette situation a déjà occasionné des départs importants des éleveurs et leurs troupeaux vers les zones d'accueil avec des risques de conflits. Cela laisse présager une soudure très précoce et des conditions très difficiles d'alimentation du bétail dans ces zones".

Au vu de ces constats, la réunion recommande aux Etats de faciliter la libre circulation des transhumants transfrontaliers et leurs troupeaux. À l’endroit des partenaires,  le PREGEC suggère une intervention de la communauté internationale pour la mise en œuvre rapide des réponses pour la prévention des risques de crise pastorale. Par ailleurs, la réunion a convenu de proposer à la prochaine réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA), du 4 au 6 décembre à Cotonou, une réunion spécifique sur la situation pastorale qui pourrait se tenir le 1er trimestre 2018.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Aucun événement

Actualités

Scroll To Top