Les éleveurs sénégalais s'organisent pour mieux défendre leurs intérêts

En réunion dans les bureaux du CNCR le 6 juin dernier, les leaders des organisations paysannes d'élevage se sont entendus sur leur volonté d'harmoniser leurs actions de manière à mieux porter les préoccupations des éleveurs sénégalais. La solidarité et la mise en commun des efforts entre les organisations sont en effet souhaitées. Et pour y arriver la redynamisation du CODEL, la Coordination des éleveurs du CNCR, s'impose comme stratégie à valoriser.

 

Des besoins de renforcement de capacités en terme de leadership, de communication et de gestion financière pour les élus de ces organisations ont été identifiés et s'inscriront dans le plan d'action développé. Une demande d'appui a également été formulée au CNCR pour assurer un travail de veille des enjeux stratégiques qui se posent pour les éleveurs, mais également pour accompagner des actions de plaidoyer et de visibilité des préoccupations de ces derniers au niveau national.

 

La volonté d'être davantage impliqués dans l'élaboration et la mise en œuvre des programmes de soutien aux éleveurs a également été identifiée comme une priorité. En effet, la signature par l'État de conventions avec des usines de production d'aliments de bétails ne correspondant pas aux critères et besoins des éleveurs pourrait être évitée si des représentants de ce secteur avaient mieux été associés à ces programmes.    

 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top