PARTICIPATION DU CNCR A L’ATELIER NATIONAL D’ECHANGE ET DE PARTAGE SUR LA DECENTRALISATION DES FONDS CLIMAT (DFC).

En sa qualité de membre de la plateforme nationale de la décentralisation des fonds climat (DFC), le CNCR a participé à l’atelier national d’échange et de partage sur le DFC qui a eu lieu à Dakar ce 26 juin 2018. Cette rencontre a été organisée par l’Innovation Environnement et Développement en Afrique (IED Afrique), qui, depuis 2015 met en œuvre le projet financé par  le Département for International Development (DFID) du Royaume Uni dans le cadre du Programme de Renforcement de la Résilience et de l’Adaptation aux Extrêmes Climatiques et aux Catastrophes (BRACED). Le DFC est un projet de Recherche-action qui cherche à promouvoir un modèle de financement décentralisé de l'adaptation au changement climatique. Il vise, entre autres, à renforcer les capacités des collectivités territoriales à mobiliser et gérer des ressources en vue de renforcer la résilience des populations vulnérables.

Ce projet a permis de faire des réalisations sur l'amélioration de la prise en charge du changement climatique par les collectivités locales dans la région de Kaffrine où il est mis en œuvre. Dans cette localité 33 collectivités locales ont bénéficié de plus de 849 millions de CFA à travers notamment des activités liées à la restauration de forêt classée, à des initiatives de lutte contre les feux de brousse, à la gestion des déchets.

Le CNCR, en tant que partisan du développement à la base et du renforcement de la politique de la Décentralisation en vigueur au Sénégal soutient cette initiative et suggère l’implication des organisations paysannes dans cette initiative. Avec les compétences transférées, les collectivités locales sont responsables de la planification, de l’aménagement du territoire, de la fourniture de plusieurs services publics, de la coordination entre secteurs et parties prenantes, de la gestion de l’environnement et le financement des investissements dans les biens publics qui renforcent les moyens de subsistance et l’économie. Toutefois, ces lourdes responsabilités ne sont pas accompagnées de moyens financiers qui permettent à ces élus locaux de jouer pleinement leur rôle dans le développement de leurs terroirs et de pouvoir faire face aux changements climatiques. Dans ce contexte, le DFC est un levier par lequel les collectivités locales peuvent s’appuyer pour faire des résultats dans les stratégies d’adaptation et ainsi promouvoir leurs localités.  Pour renforcer le travail du DFC, les participants à cet atelier ont proposé un élargissement de la plateforme nationale qui a été mise en place afin de favoriser la mise à l'échelle de ce modèle avec d'autres partenaires stratégiques.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top