PLUSIEURS DECISIONS ET RECOMMANDATIONS DU 1er CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CNCR DE L’ANNEE 2018.

Du 04 au 05 Janvier 2018, le CNCR a tenu son premier Conseil d’Administration de l’année. A l’ordre du jour plusieurs points de discussions avec différentes recommandations pour maintenir et renforcer le leadership du CNCR dans le mouvement paysan Sénégalais et le développement du monde rural.

En la forte présence de toutes les fédérations membres, les Administrateurs du CNCR ont d’abord informé de leurs activités et parlé aussi de l’actualité agricole avant de faire un rappel des recommandations du denier C.A pour voir l’état d’évolution de leur exécution et formulé des recommandations. Le C.A a été également une occasion pour le CNCR de présenter son rapport d’audit 2016 et de discuter du bilan technique et financier 2017. Pour l’année 2018, le CNCR prévoit de se remobiliser et d’intensifier ses actions sur toutes les thématiques liées à sa mission et aussi de marquer sa présence toute l’année pour commémorer la période 2019-2028 décrétée par les nations unies comme décennie de l’agriculture familiale. Le C.A a été aussi informé de l’organisation de la 1ère Edition au Sénégal du Festival AlimenTerre qui sera organisé par le CNCR durant les années 2018 et 2019 en partenariat avec SOS FAIM et qui sera un grand moment pour les paysans de montrer l’aspect culturel de notre système agricole. 

Par ailleurs, Ousmane Ndiaye Directeur de l’Association Sénégalaise pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB), démembrement du CNCR) a fait un exposé sur la Contractualisation des produits agricoles. Une expérience qui a permis cette année à 30.000 producteurs et productrices membres de ASPRODEB dans les régions du bassin arachidier de bénéficier auprès du COPEOL d’un prêt de 1 milliard 500 millions de FCFA avec un taux d’intérêt de 0% pour acheter 6 000 tonnes d’engrais et 3 000 tonnes de semences certifiées. Initiative qui leur a permis d’avoir des rendements avoisinants 800 et 900 kg /ha et un bon système de commercialisation. Une expérience, qui, selon le Président du CNCR doit être vulgarisée pour permettre aux autres Organisations Paysannes d’en bénéficier. D’ailleurs, une décision a été prise d’organiser un atelier de partage avec les différentes filières, les industriels et les services de l’Etat. Toutefois, les producteurs estiment que les abattements doivent faire l’objet d’un prix négocié.

Par ailleurs, la présentation du rapport d’activités de l’année 2017 a été une occasion pour les administrateurs du CNCR de féliciter la Cellule d’Appui Technique pour tout le travail réalisé et les résultats satisfaisants que cela a permis d’obtenir tout en les encourageant à être conscients des grands défis du monde paysan. 

Au deuxième jour du C.A, l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) a été invitée pour faire la restitution de leur étude sur les céréales locales en présence du Directeur du Bureau de Formation Professionnelle Agricole (BFPA) qui a présidé le panel.

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top