Renforcement de la synergie dans les interventions des membres du CRAFS

Dans les locaux du CNCR, les membres du Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal (CRAFS) s’étaient réunis le 04 octobre dans l'objectif de passer au crible plusieurs activités de la société civile sur le foncier. Ils ont ainsi fait un bref rappel du processus de leur implication  dans le processus de réforme ayant permis d’aboutir à un Document de Politique 

Foncière (DPF) largement consensuel qui prend en compte les préoccupations des communautés locales. Ce document de politique foncière a été remis au chef de l’Etat et la société civile est en veille pour suivre  l’évolution de la situation. Ainsi, la nécessité de continuer le partage du contenu du DPF dans les différentes communautés locales et de recueillir les avis et contributions a été vivement recommandée par les participants à la rencontre.

Le CERFLA a également présenté ses travaux sur le cadrage juridique de la législation du foncier pastoral qui ont permis de déceler des anachronismes dans l’ancien Code Pastoral en cours de révision. L’insuffisante prise en compte du secteur pastoral dans le document de politique foncière a également été soulevée.  Un projet impliquant Enda Pronat, ACCES et FAPD qui fait un maillage du territoire national pour partager avec les communautés le contenu du document de politique foncière a également été présenté.

Plusieurs cas d’accaparement de terres ont été également signalés. Senhuil a acquis 20.000 hectares de terre dans la zone de Ngnith.  Dans la communauté de Dodji, ce sont 300 à 400 hectares de terres qui sont visées par domaine agricole communautaire. Enfin, à Dodel la mobilisation des populations a déjà commencé contre l’installation de Afri-Partners, une société privée de droit marocain du groupe Addoha qui a bénéficié d’une affectation de 10 000 ha. La communauté de Léning (Diender) a fait également part de ses préoccupations en matière d’accès à l’eau pour mieux valoriser leur patrimoine foncier et ont appelé les membres du CRAFS à les soutenir dans le plaidoyer afin que les pouvoirs publics puissent être sensibles par rapport à leur situation.

Il a été retenu pour la feuille de route l'organisation d'un débat national sur la réforme foncière par des campagnes de sensibilisation des acteurs à la base et une sensibilisation des élus locaux. Il est également prévu une formation des animateurs fonciers/para juristes et une sensibilisation des membres de l’Assemblée Nationale (commission des lois), CESE, HCCT). Par ailleurs, des émissions télé et au niveau des radios communautaires sont programmées de même qu’un atelier national de mobilisation sur la réforme foncière du 03 au 04 novembre 2017 à Thiès. 

Espace Multimédia

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • Aucun événement

Actualités

Scroll To Top