Appui aux acteurs et leurs organisations pour le développement d’unités semi industrielles de transformation agro alimentaires pour la réduction de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire

Le ROPPA a négocié et obtenu en 2007 de la FAO et de la Coopération italienne un appui technique et financier pour le développement d’unités semi industrielles de transformation agroalimentaire pour la réduction de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire.

Le Projet GCP/RAF/410/ITA visait  à créer les conditions de base garantissant la réussite des unités de transformation agroalimentaire qui seront développées et/ou renforcées. Il est mis en œuvre dans 5 pays de l’Afrique de l’Ouest : Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

L’objectif visé est de renforcer les capacités technique, économique et  organisationnelle des promotrices d’initiatives de transformation agroalimentaire afin d’accroître et diversifier leurs offres de produits, améliorer la qualité de leurs produits et la productivité des unités de transformation.

Les plates-formes paysannes nationales, membres ou associées au ROPPA sont responsables de la mise en œuvre du programme au niveau de chaque pays. Au Sénégal, c’est le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) qui est  responsable de la mise en œuvre du programme. Il travaille en étroite collaboration avec les autres partenaires du projet et en coordination directe avec la FAO et le ROPPA.

Projets et programmes

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top