LOA déclaration finale

A la suite des ateliers locaux, régionaux et des filières agricoles et animales sur le projet de loi d’orientation agricole, les organisations paysannes membres du CNCR se sont réunies du 16 au 18 septembre 2003 à Dakar en vue d’examiner et de valider les résultats de cette réflexion.

L’atelier a réuni pendant trois jours les délégués des onze régions, les responsables nationaux des organisations paysannes et leurs invités.

Les participants saluent et adhérent à la décision du Président de la République de faire préparer et voter une loi d’orientation agricole. Ils appuient la volonté du ministre de l’agriculture et de l’hydraulique d’organiser une vaste concertation sur le projet de loi.

Les participants soulignent la nécessité et l’urgence d’une loi qui définisse la vision à long terme de l’agriculture et du monde rural, en précise les objectifs et les stratégies et en propose les mécanismes institutionnels, juridiques et financiers.

La volonté des participants est que la loi prenne en compte les intérêts des ruraux qui constituent 70 % de la population sénégalaise, fasse l’objet d’un consensus de toute la classe politique et bénéficie du soutien de la société civile et donc de la solidarité nationale.

Publications

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top