Brochure finale CNCR

Lorsqu’en 1993, des organisations d’éleveurs, de pêcheurs, d’agriculteurs, d’agro-forestiers et
de femmes transformatrices ont, après une longue réflexion partagée avec tous les acteurs du
développement national, décidé de créer le CNCR, le monde rural était marqué par des années
post sécheresse suivies de programmes d’ajustement structurel qui posaient des questions
profondes sur le devenir des ruraux.
 
Le CNCR a ainsi été créé pour défendre les intérêts des exploitations familiales agricoles selon
quatre principes directeurs qui régissent son cadre d’intervention :
• la reconnaissance de l’autorité de l’Etat pour la définition des politiques agricoles ;
• l’acceptation de l’intégrité et de l’autonomie des fédérations membres ;
• la reconnaissance de l’existence d’autres acteurs dans le secteur du développement rural ;
• l’assumation par les ruraux de leur destinée.
 
Ces principes nous appellent à toujours engager des réflexions prospectives pour fournir à l’Etat,
à nos membres et à nos partenaires des éléments d’appréciation et de décision garante d’un
développement socio-économique durable d’unité nationale et de paix sociale.
 
La gestion du foncier rural est à cet effet une préoccupation capitale pour le CNCR car la terre
constitue un élément fondamental de travail, d’identification pour les exploitations familiales
agricoles et de vie pour tous les Hommes qui habitent ensemble.

Publications

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top