Historique

C’est fort de l’analyse du contexte national, régional et international que le CNCR a pris la décision de mettre en place son Collège des Jeunes le 17 juillet 2012 afin de permettre à la jeunesse paysanne de s’impliquer davantage à la vie du réseau et de participer activement dans son action de plaidoyer pour que l’agriculture familiale puisse occuper la place qui lui revenait de droit dans les politiques de développement économique et social. Le collège est un espace de concertation des jeunes pour une meilleure prise en compte de leurs préoccupations. Il prône à travers ses actions un bon renouvellement des générations en Agriculture et de façon implicite à la lutte contre le chômage des jeunes.
 

Orientation stratégique

L’orientation stratégique peut être déclinée en deux axes principaux :
  • Le renforcement des capacités d’élaboration et de portage de revendications politiques et syndicales des jeunes producteurs des différentes fédérations;
  • La professionnalisation des jeunes dans les différentes filières : agriculture, élevage, pêche, communication-organisation-mobilisation (COM).

 

Rôle et importance

Le collège des jeunes est une entité du CNCR. Il regroupe des jeunes issus des différentes fédérations membres du CNCR. Le collège constitue ainsi un espace de concertation, d’apprentissage de la vie commune, d’échange de connaissances et de bonnes pratiques et de solidarité pour les jeunes producteurs qui constituent la relève du mouvement paysan. L’importance de la mise en place une telle structure peut être justifiée par les points suivants :

  • un besoin voire une obligation d’inclure la jeunesse paysanne dans toutes les politiques agricoles pour répondre de manière plus efficace aux besoins des jeunes producteurs;
  • la nécessité de travailler pour une meilleure prise de conscience des jeunes sur l’importance de l’agriculture dans nos vies et pour la nation ;
  • le besoin de développer au niveau des OP des politiques jeunesses pour préparer les jeunes à la relève et éviter un sevrage brusque;
  • l’agriculture peut être pourvoyeuse d’emplois pour la jeunesse et un moyen de lutte contre l’exode rural et l’émigration clandestine;
  • le retour à la terre passerait également par l’accès des jeunes à la terre et la revalorisation de l’identité du paysan. De même, le renforcement des capacités des jeunes producteurs doit être érigé en priorité;
  • le désir des jeunes membres des OP de se retrouver au sein d’un cadre pour échanger leurs expériences et défendre leurs intérêts;
  • les jeunes peuvent assurer une bonne représentation du mouvement au niveau local en termes de participation et de suivi de la mise en oeuvre des décisions de l’Etat concernant l’Agriculture

 

Structuration

Le collège des jeunes est structuré de la façon suivante :

  • Une Assemblée Générale de 4 jeunes par fédération membre du CNCR, qui se
    réunira une fois tous les 2 ans
  • Un comité directeur constitué de 2 jeunes par fédération membre du
    CNCR convoqué tous les semestres
  • Un bureau qui se réunit une fois tous les bimestres
  • Quatre commissions spécialisées (Agriculture, Elevage, Pêche et Communication-
    Organisation-Mobilisation).

Qui sommes-nous ?

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 10août 2016

    10-12 aout 2016 Atelier de renforcement et finalisation de la contribution de la société civile à la revue conjointe du secteur agricole

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    L'atelier a lieu du 10 au 12 aout 2016. Les résultats attendus :

    • les participants sont informés sur le processus de la RCSA 2015 ;
    • La contribution de la société civile sur le rapport provisoire de la RCSA 2015 est enrichie ;
    • L’organisation du GDPS est renforcée pour une meilleure participation de la société civile dans le processus des RCSA et de mise en œuvre des politiques agricoles au Sénégal ;
    • Elaborer une feuille de route pour une meilleure participation de la Société civile dans le processus de formulation du PNIA deuxième génération.

Actualités

Scroll To Top