Présentation

La finalité du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) du Sénégal est de contribuer au développement d’une agriculture paysanne qui assure une promotion socio-économique durable des exploitations familiales.

Les Objectifs :

  1. Promouvoir la concertation, la coopération et le partage des expériences entre ses membres ;
  2. Renforcer, au sein des mouvements et fédérations d’associations paysannes, l’unité essentielle au développement du milieu rural. ;
 
  3. Assurer une bonne représentation de l’identité paysanne et du point de vue des producteurs auprès de l’État et des autres partenaires, publics et privés, à l’intérieur et à l’extérieur du pays ;
  4. 
Renforcer le développement d’une plate-forme de concertation entre les organisations paysannes du continent africain.
     

Les Principes directeurs :

Ces principes ont permis au CNCR de définir son cadre d’intervention :

  1. La reconnaissance et le respect de l’autorité de l’État pour la définition des politiques agricoles ;
  2. L’acceptation de l’intégrité et de l’autonomie, dans la solidarité, des fédérations membres ; 
  3. La reconnaissance de l’existence d’autres acteurs dans l’arène du développement rural ;
  4. La prise en main de leur destinée par les ruraux.

 

Les instances de gouvernance :

Les instances de gouvernance sont le Congrès, le Conseil d’Administration et le Bureau Exécutif. Elles sont composés de responsables des organisations paysannes (OP) membres et disposent des prérogatives pour décider des activités à mettre en œuvre conformément aux orientations définies par le congrès.

Le congrès est composé de tous les membres, il est l’organe souverain d’orientation et de décision du CNCR.

Le conseil d’administration : Il compte 60 membres (quatre représentants par membre fondateur et deux par chaque nouveau membre). Il a pouvoir de planifier, mettre en œuvre et suivre les activités du CNCR conformément aux orientations et programmes définis par l’Assemblée Générale.

Le bureau Exécutif : Composé de 18 membres, il exécute les décisions du Conseil d’administration.  Le conseil d’Administration et le bureau exécutif sont constitués par les responsables des organisations paysannes (OP) membres et disposent des prérogatives pour décider des activités à mettre en œuvre conformément aux orientations définies par le congrès.

Le Secrétariat Général du CNCR est l’organe d’exécution. Il dispose, pour mener à bien les activités, d’une Cellule d’appui technique (CAT) qui assure, en relation avec les responsables du CNCR et des prestataires de services indépendants, la préparation des dossiers, la négociation des programmes, la formation des responsables d’OP ainsi que la coordination et le suivi des activités du CNCR.

Qui sommes-nous ?

Suivez-nous

Agenda

  • Janvier
  • Février
  • Mars
  • Avril
  • Mai
  • Juin
  • Juillet
  • Août
  • Septembre
  • Octobre
  • Novembre
  • Décembre
  • 25juil. 2016

    Formation des administrateurs du CNCR sur la gouvernance foncière

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des l

    Dans le cadre de son programme de renforcement des capacités des leaders paysans, le CNCR organise les 25 et 26 juillet un atelier de formation de ses administrateurs sur les enjeux et défits de la gouvernance foncière au Sénégal. Cette formation se tient dans un contexte de réforme foncière qui mobilise beaucoup le CNCR et ses partenaires de la société civile membres du Cadre de réflexion et d'action sur le foncier au Sénégal (CRAFS). Elle permettra de préparer les administrateurs à la négociation avec l'Etat pour une réforme foncière en faveur du développement durable de l'Agriculture familiale au Sénégal. 

Actualités

Scroll To Top