Les paysans de 14 régions seront mobilisés autour de sept (7) dates dans les principales zones agroécologiques du Sénégal.
Cette mobilisation va démarrer le 25 janvier par une conférence de presse à Dakar, animée par les leaders du CNCR.
Ensuite, des grandes mobilisations sont prévues le 29 janvier dans quatre zones, simultanées :
1- La commune de Kaolack;
2- la commune de Tambacounda;
3 la commune de Linguère;
4- la commune de Thiès ;
Après les quatre mobilisations du 29 janvier, le 1ᵉʳ février 2024 trois (3) localités du Sénégal vont prendre le relais et là aussi, toutes les trois rencontres de grandes envergures (3) se tiennent le même jour.
1-Ziguinchor ;
2- St. Louis;
3 (Matam;
Au-delà des paysans, les services décentralisés de l’État seront invités, ainsi que les organisations de la société civile
De quoi s’agit-il ?
Le CNCR lance cette mobilisation pour #renforcer les capacités de #plaidoyer et la dynamique de concertation et de dialogue politique multi-acteurs avec un accent sur des réformes clés pouvant mobiliser le secteur privé et la société civile agricole autour d’un agenda de changement. Et ce, afin que des réformes soient portées, principalement sur quatre (4) axes stratégiques :
-Une meilleure gouvernance du #foncier ;
-une mise en œuvre d’une stratégie nationale d’insertion/installation des #jeunes ;
-une révision et élaboration de décrets de certaines dispositions de la Loi Agro-Sylvo Pastoral LOASP ;
-une amélioration des conditions d’accès des exploitations familiales et de leurs entreprises aux de #financements.
Ces réformes sont envisagées grâce, entre autres, au partenariat avec le Projet d’Appui aux Réformes politiques et aux Politiques agricoles (#PSS).
Facebook Comments Box